Nos Muses

Voilà presque 10 ans que Thea s'inspire d'amies, de collègues, de mamans, de rencontres et d'histoires. 

Ces femmes, ce sont nos muses : elles nous inspirent au quotidien et écrivent l'histoire de Thea chaque jour. C'est donc tout naturellement que l'envi de vous les présenter et de les mettre en lumière nous est venue. Nous pourrions les qualifier dee solaire, douces, sensibles et généreuses. Ensemble, ces muses représentent l'âme qui se cache derrière Thea. Elles incarnent la diversité, la différence, la vie. Elles ont, par leurs valeurs, directement ou indirectement, fait grandir et évoluer Thea. Elles l'ont portées et accompagnées dans de nouvelles aventures, dans de nouveaux défis. Ce sont des femmes simples et vraies qui sèment la bienveillance et soufflent un vent de positivité autour d'elles. Ouvertes d'esprit, sans filtres, rêveuses, ou encore aventurières, elles incarnent la femme moderne.

Pour touts ces raisons, pour qui elles sont, pour ce qu'elles dégagent, Thea a décidé de vous faire découvrir ces femmes chaque moi, au cours d'un direct Instagram. Vous pourrez, de cette façon, mieux découvrir ces femmes qui permettent à tout le monde de s'identifier, de se retrouve, de rêver et de s'inspirer.



Thea Jewelry

Clémentine a décidée de renoncer à une carrière déjà bien tracée pour se lancer dans quelque chose qui avait plus de sens à ses yeux : aider les femmes à mieux vivre leur maternité, aider les mamans à retrouver leur pouvoir intérieur et mettre en lumière leurs histoires dans ce qu'elles ont de plus joyeux ou parfois d'un peu plus compliqué.

En plus d’être entrepreneuse, Clémentine est solaire, authentique, forte et inspirante.
Elle partage volontiers son changement de vie et l'aventure incroyable que lui fait vivre son podcast. Ses conseils et son écoute sont une aide précieuse pour toutes les autres mamans qui ont besoin de soutien ou d'inspiration.

Pour Thea, Clémentine représente parfaitement ce que c'est que d’être à sa juste place dans sa vie de femme et de mère. Elle est une vraie power mum



Thea Jewelry


MOM I’M FINE PROJECT est un pari fou que s’est lancé Jonathan Kubben en 2018: Celui de construire des écoles entièrement faites de plastique recyclé dans son pays d’origine, le Mexique. À travers ce projet, Jonathan veut veiller à donner aux enfants issus de milieux socio-économiques vulnérables la possibilité d’apprendre, de s’enrichir, de suivre des cours d’art et de sport.

Participer à ce projet s’est imposé comme une évidence pour Emilie Duchêne. La créatrice, maman de trois enfants, voit en ce projet l’opportunité de mettre sa visibilité au service de projets humains et bienveillants. L’école est un sujet qui touche personnellement Emilie et, comme toutes les mamans, elle est particulièrement sensible aux projets liés au développement.

En octobre, Thea dévoile son programme « Reborn » un renouveau à tous les niveaux (matériaux, livraison, emballage) et démontre que luxe et l’éco-responsabilité peuvent être compatibles. Pour Thea, créer pour célébrer la solidarité, le respect et y associer le précieux est une mission du cœur. Quoi de plus important pendant un mois consacré à la renaissance que de donner naissance à une nouvelle école ?





Thea Jewelry


Sophie se définit comme une chercheuse en bien-être. À travers ses « Good Mood Classes », elle sillonne les villes pour aider le monde à réactiver sa bonne humeur. Elle en est persuadée, la bonne humeur, c’est communicatif, c’est ce dont l’époque a besoin et surtout tout le monde peut en faire.

Après des dizaines de Good Mood Classes organisées pour le grand public et les entreprises, Sophie Trem a dévoilé le 3 Septembre son livre intitulé: The Good Mood Class. Elle y révèle cinq clés pour favoriser la pensée positive et égayer sa vie de façon simple et efficace. Le tout accompagné de nombreux exercices, témoignages ainsi que des mantras à utiliser au quotidien.

Au mois de Novembre, Thea célèbre le pouvoir de l’instant présent, une invitation à revenir ici et maintenant, à vous reconnecter avec vous-même, avec votre présent. Sophie incarne la douceur, la bienveillance et le partage, des valeurs auxquelles Thea est sensible. Elle sait comment réactiver la bonne humeur et s’il y a bien une chose dont Thea est sure c’est que sa générosité et sa positivité contagieuse peuvent aider chacun et chacune à savourer le temps, ce précieux présent.




Thea Jewelry


Durant tout le mois de décembre, Lily Samii sera notre muse. Elle partagera son aventure et nous parlera de son journal: @the_gratitude_list

Après 6 ans à Londres et un début de carrière au sein d’une marque belge, cette jeune Iranienne née en Belgique se lance dans la grande aventure qu’est l’entreprenariat. Son histoire personnelle lui inspire un journal rempli de bienveillance et de positivité : @The_gratitude_list.

Son mantra: Apporter joie et bien-être aux gens, peu importe où ils se trouvent. À travers son journal, elle a voulu créer un outil universel pour répandre le bonheur, pour partir à la découverte de soi-même et vivre une vie que nous aimons...
Lily inspire Thea par sa douceur, son optimisme et sa manière d’aborder la vie. Elle est tout simplement solaire. Thea en est sûre, Lily incarne parfaitement la « Feel Good attitude » et sera, en ce mois de décembre, un guide inspirant pour aborder la vie positivement, avec un regard rempli de gratitude.




Thea Jewelry


En Février, cap sur la France et plus précisément sur Paris, lieu où la créatrice Emilie Duchêne ne cesse de puiser son inspiration. Pour marquer le coup, elle dévoile une super collab’ avec Marie Faure-Ambroise, une vraie parisienne mais aussi, une vraie nomade dans l’âme. Le début d’une nouvelle aventure pour les deux femmes.

« Voyager est l’une de mes grandes passions ! Lors de mes escapades en famille, je fais toujours confiance aux conseils et adresses confidentielles dénichés par Marie. Avec elle, l’aventure se trouve au coin de la rue, toujours hors des sentiers battus. J’aime son énergie, sa façon très intime et personnelle de partager ses expériences uniques avec humour et générosité. Je l’ai rencontrée pour la première fois sur une terrasse à Paris. Un verre de vin à la main, on s’est tout de suite trouvé mille points communs. On partage la même énergie, la même envie de vivre follement, d’être libre tout simplement. Pour moi, elle incarne l’aventure, la vraie, avec un grand A ! Justement, c’est le thème de ce mois. »




Thea Jewelry


Après avoir grandi en France et démarré sur des chapeaux de roues une carrière en communication, Alice se pose, décide de changer de vie et déménage à Florence en 2010.
Depuis, cette ambassadrice de l’ « Italian Joie de Vivre » raconte avec humour l’art de vivre à l’italienne sûr son site « alidifirenze » et sur son compte Instagram qui porte le même nom.

J’ai découvert Alice via un podcast. J’adore tout ce qu’elle fait, son humour, son univers décalé, son amour pour l’Italie. J’ai aussi eu la chance de faire une fugue à ses côtés pour me ressourcer. Une parenthèse enchantée, loin très loin de mon agenda surbooké et des stress du quotidien. Du temps pour moi, enfin! Du temps pour flâner dans les rues de Venise, pour la et me découvrir, pour manger de façon divine, pour faire de belles rencontres…
Retrouver le bonheur d’être chouchoutée et de se laisser vivre dans un endroit magique sans se poser de questions…




Thea Jewelry


Ex-mannequin française diplômée d’une école de commerce de France, Constance a abandonné une carrière prometteuse en droit pour devenir professeur de yoga en 2011, alors qu'elle vivait en Uruguay.

Basée aujourd’hui à Cascais, au Portugal, où elle enseigne le Hatha et le Vinyasa Flow Yoga, cette grande blonde à la dégaine solaire séduit tous ceux qui la suivent avec son style unique.
Multifacette, amusante et joyeuse, sa pratique s'inspire des couleurs de l’arc-en-ciel et se transmet lors de retraites immersives ou simplement derrière un écran… L’important étant de se laisser guider par son optimisme communicatif et son flow dynamique et créatif.

Pour ce mois d’avril un peu particulier, on avait envie de s’arrêter, de se poser, de se concentrer sur l’essentiel pour retrouver une belle énergie. Et quoi de plus cool que de s’inspirer de ce qui se fait ailleurs pour se changer les idées et recharger ses batteries?




Thea Jewelry


Christina Apostolidou est née et a grandi à Athènes avant de s'installer à Los Angeles en 1996, où elle a obtenu une licence en marketing de la mode. Immergée dans la culture street de L.A, elle y a travaillé en tant que directrice de la conception et de la création pour de nombreuses grandes marques.
Nomade dans l’âme, son cœur appartient toujours à la Grèce où elle passe environ trois mois par an pour recharger ses batteries et trouver de l’inspiration.

Ce mois-ci, j’ai choisi de mettre Christina sur le devant de ma scène car c’est vraiment la pote que tout le monde rêverait d’avoir! Elle est non seulement cool, super stylée mais aussi bourrée de talent. Comme chaque muse que je sélectionne, son univers m’inspire et me passionne. Un univers gaie et ensoleillé qui me fait voyager dans des endroits où je rêve de m’installer.
C’est une vraie modeuse mais ses looks sont toujours casual et cool à la fois. Quand on la suit, on a vraiment envie de faire partie de sa clique!




Thea Jewelry


Virginie est une belge expatriée à L.A., elle est la plus cool des chefs et influenceuses FOOD sur Instagram.
Avec sa famille « Ralph Lauren » hyper stylée, la plus belge des américaines, m’inspire à coups de recettes hyper inspirantes compilées sur son mur Insta comme dans ses livres de recettes (vendus sur la Rolls des sites du bien mangé - Goop de Gwyneth Paltrow).

Son obsession ? Prouver aux femmes et aux hommes - qui comme moi n’ont pas beaucoup de temps à consacrer aux fourneaux - que cuisiner sain sans se prendre la tête, c’est possible !
Au programme : des repas délicieux, faciles et originaux. Last but not least, elle habite Beverly Hills avec son mari, ses trois enfants et ses deux chiens. Tous plus parfaits les uns que les autres, même les chiens ! Je suis une de ses plus grands fans depuis les débuts de son aventure californienne.
Y goûter, c’est l’adopter !




Thea Jewelry


« Working mum, aussi sympa qu’accessible, Fanny Moizant incarne pour moi la femme d’affaires moderne ! À 45 ans, cette super entrepreneuse vit à Hong-Kong avec son mari et ses deux filles.
Cofondatrice en 2009 de Vestiaire Collective, le géant de la vente et de l'achat en ligne de produits de luxe d'occasion, elle est désormais à la tête et en charge de toute la région Asie-Pacifique. Elle m’impressionne et m’inspire beaucoup de par son parcours mais aussi par ses astuces et expériences engrangées au fil du temps.

Quand je lui ai demandé de choisir le thème du mois, le mot « Entreprendre » lui est apparu comme une évidence… Un mot qui résonne pour elle comme pour moi comme le synonyme de : « oser », « liberté », « audace », « échecs » et « victoire ». Un véritable moteur qui nous force à repousser nos limites, à imaginer de nouveaux concepts qui ont du sens, à se connaître un peu mieux chaque jour ». Emilie




Thea Jewelry


Victoria est professeure de yoga, entrepreneuse et influenceuse. Lors du premier confinement, elle a lancé sa propre marque d’accessoires de yoga responsable et une plateforme wellness accessible à tous.
Elle pratique le yoga depuis 2014 et l’enseigne depuis 2017. Enseigner le yoga Ashtanga Vinyasa est l’occasion pour elle de transmettre ce qui lui a été enseigné mais aussi d’aider d’autres personnes qui comme elle ont traversé une période difficile. Son enseignement aide à se reconnecter à son corps, à gérer ses émotions et à apaiser notre esprit. Tout cela avec énormément de bienveillance.

J’aime l’énergie de Victoria. C’est quelqu’un d’honnête et de transparent. Elle veut changer le monde en propageant la bienveillance autour d’elle. C’est quelqu’un qui assume pleinement ses blessures et cela la rend d’autant plus attachante. Grande fan de Thea depuis le début, elle est persuadée que ses bijoux ont un super pouvoir, chacun ayant une histoire bien précise.

C’est un soleil qui partage toutes les valeurs qu’on aime chez Thea.




Thea Jewelry


J’ai eu un véritable coup de coeur pour France et sa ligne de sacs ultra-pratiques Josefina que j’ai découvert au départ sur Instagram. Je l’ai très vite invitée à participer à mon podcast « INSPIRE » pour parler de son parcours et nous nous sommes très rapidement liées d’amitié.

Elle est cool, solaire, partageuse, authentique…

Bref, tout ce que j’aime! On a beaucoup de points communs. On partage toutes les deux l’amour de l’entrepreneuriat et de la personnalisation, l’audace, le sens de organisation, sans oublier notre vision de la vie de famille.

Et puis, nous sommes toutes les deux des épicuriennes… Une notion essentielle qui fait partie de l’ADN de nos deux marques.